Four solaire mode d'emploi

Voici quelques conseils et recettes pour se servir du cuiseur solaire boite.

Si vous ne l'avez pas fait consulter notre page sur la cuisson solaire pour bien comprendre le fonctionnement des différents type de four.

Le four boîte cuit à basse températures (autours de 100°C) et en milieu fermé, on ne peut donc pas tout y cuire.

Voici les quelques principes à respecter:

- Pour commencer, ne restez pas devant le four! Sinon vous faîtes de l'ombre!

- N'ouvrez pas le four tout le temps pour voir si ça cuit. A chaque fois que vous l'ouvrez, il faudra 10 à 15 min pour qu'il se remette à température.

- Attention à ne pas vous brûler, vous verrez ça surprend au début!

- On peut laisser le four orienté plein sud sans le tourner de la journée. Mais si vous le tournez toutes les heures environ, la température sera plus élevée. Ça peut surtout être utile en hiver.

- Un thermomètre de four placé dans le four permet de contrôler le température. Il faut essayer de le mettre à l'ombre de la casserole, car en plein soleil il surestime un peu la température.

- Quand le soleil tombe, refermez le couvercle du four, le plat reste très chaud plusieurs heures.

- Le four boite n'est pas fait pour rester sous la pluie, il faut le protéger sinon l'isolant va se mouiller et se dégrader.

Dans quels récipients cuir?

- Il faut cuire dans un récipient fermé, sinon toute l'eau s'évapore. Une casserole avec un couvercle. Un couvercle transparent permet de voir ce qui se passe dans la casserole.

- On peut cuire même directement dans des bocaux. Cela permet de voir à l'intérieur, de cuire de petites quantités en trouvant le pot adapté. On peut faire une compote avec une seule pomme!

- La cuisson dans les bocaux avec des couvercles adaptés permet de stériliser en même temps ce que l'on cuit.

- Les récipients de couleurs sombres sont préférables, mais par expérience les récipients en inox fonctionnent bien aussi.

- Préférez aussi les casseroles légères, car leur poids compte dans le temps de cuisson, sauf si vous préchauffez tout au gaz.


Que cuire et comment cuire?

Ce qu'il faut bien comprendre avec le four solaire boite, c'est que l'on a d'un côté un apport de chaleur plus ou moins important par la vitre et des pertes assez faibles au travers des parois. Il y'a un équilibre qui se créé au bout d'un moment et qui va stabiliser la température entre 60°C et 120°C en fonction de: l’efficacité du four, de son orientation et surtout du moment de la journée et de l'année ou il fonctionne.

Quand vous ajoutez une certaines masse dans le four, vous perturbez cette équilibre. L'énergie qui rentre dans le four va amener la masse de ce que vous avez ajouté à la température d'équilibre. Plus vous apporter une masse importante et plus cela va prendre du temps à monter en température.

Cela peut poser des problèmes pour certains aliments, la viande en particulier. Si vous faites cuire un poulet en hiver, il risque de se passer quelques heures avant d'être à 60°C, température à partir de laquel la cuisson commence réellement. Cela peut faire tourner la viande ou les autres aliments, voici quelques conseils pour éviter cela:

    - Ne chargez pas trop le four solaire d'un coup, il faut adapter la quantité (en poids) à la saison. On peut charger en pleine été, mais plus on approche de l'hiver , moins on peut cuire une grande quantité de nourriture d'un coup.

    - Utilisez des casseroles légères, car le poids de la casserole compte. Évitez les cocottes en fontes.

    - Solution ultime, préchauffez d'abord les aliments au gaz. C'est indispensable pour les aliments fragiles comme les viandes, (surtout en hiver), de plus ça permet de saisir la viande. C'est utile aussi si vous voulez charger le four à bloc. Une fois que tout est chaud, la pas de soucis, le four conservera la chaleur quelque soit le poids qu'il y'a dedans. En préchauffant, on peut tout à fait utiliser des récipients lourds comme les cocottes en fonte ou en terre cuite, car il seront déjà chaud.

Tout ne peut pas se faire dans un cuiseur solaire, il faut y faire des plats qui doivent mijoter: viandes en sauces, légumes vapeurs, ratatouille, légumes secs etc.... Ça ne marche pas bien pour ce qui doit griller, pour des pizzas par exemples. Pour les pâtes et le riz c'est un peu délicat aussi, ça peut faire de la bouillie. Ou alors il faut bien maîtriser son temps de cuisson.

Certains arrivent à faire des tartes ou du pain, mais il faut adapter la recette.

A part ce qui est se

c (les légumes secs par exemple), vous pouvez cuire sans ajouter d'eau. Les légumes et viandes cuisent dans leur jus, ce qui préserve les vitamines.

En été, on arrive à faire 2 cuissons par jour si on ne charge pas trop. En hiver, il faut souvent compter la journée.

Il est préférable de mettre un thermomètre de four pour avoir une idée de la température. Attention le thermomètre au soleil donne une fausse indication, il est au moins 10°C de plus que la température de l'air dans le four, il faut essayer de le mettre à l'ombre du récipient.

Grand avantage du four solaire, il garde au chaud les aliments des heures. On peut donc mettre à cuire les aliments le matin en orientant le four plein sud, puis même si on rentre après le couché du soleil, les aliments seront encore très chaud.

Comment stériliser?

Le four solaire est très pratique pour stériliser les aliments.

Il faut pour cela mettre les aliments dans des bocaux avec des couvercles prévues à cet effet.

On laisse ensuite les bocaux en général la journée dans le four. Puis on les sort (attention ça brûle!) sans trop les ajouter et on les pose dans un endroit frais. En refroidissant, vous allez entendre le petit POC caractéristique qui indique que le bocal s'est mis en dépression. Le couvercle doit être incurvé vers les bas sinon ça n'a pas marché.

Côté pratique, on peut cuire et stériliser en même temps dans le bocal. Par contre, en fonction des aliments on peut avoir un vide d'air plus ou moins grand en haut du bocal.



Les recettes qui fonctionnent bien:

Voici quelques recettes qui fonctionnent bien:

 Recette Mode opératoire
 Remarques
Réchauffer Rien de plus facile que de réchauffer des aliments dans un four solaire. Il faut juste prévoir un peu plus de temps. 1 heure ou 2 en fonction de la quantité que vous mettez.
Attention, éviter les récipients et couvercle en plastiques qui risque de se déformer et relâcher du plastique dans vos aliments.
Les confitures
Le jour 1 vous mettez vos fruits et votre sucre dans la cocotte. On évite de mettre un couvercle pour que ça évapore un peu.
Le jour 2 vous mettez en bocaux et vous les mettez à stériliser dans le four.
Ca fonctionne bien avec les fruits contenant peu d'eau, les abricots par exemples.
Pour les fruits qui en contiennent beaucoup comme les fraises, comme on est en milieu fermé l'eau s'évapore peu, ça fait des confiture très liquide. Si il fait assez chaud, on peu ouvrir un peu le four en fin de cuisson pour augmenter l'évaporation.
Les légumes secs et autres céréales sec.
Vous mettez vos légumes secs (lentilles, haricots, pois cassés, pois chiches...) dans la casserole avec suffisamment d'eau et vos aromates. Une journée au four solaire et c'est prêt. Ne mettez du sel qu'en fin de cuisson.
On peut le faire avec certaines céréales, comme le petit épeautre et le riz complet. Pour les autres (pâtes, riz...) ça a tendance à faire de la bouillie.

On peut cuire directement dans un bocal en verre avec un couvercle étanche, et le ranger directement dans le placard une fois cuit! Attention à laisser la place pour le gonflement dans le bocal.
 
Le poulet du dimanche et toute les viandes mijotés
 Il faut d'abord saisir la viande dans une cocotte, y mettre vos aromates et autres légumes à préchauffer. N'ajoutez pas d'eau! Puis mettre dans le four qui a lui aussi préchauffer au soleil.
Le poulet cuit ainsi va fondre littéralement, les os se détachent tout seules signe que c'est bien cuit.
 Pour la viande , il faut être certain que le soleil va bien briller toute la journée. Sinon, il vaut mieux être sur place pour remettre la cocotte sur le gaz si les nuages sortent.
Les ratatouilles, légumes et autres coulis de tomates
Vous mettez vos légumes sans eau dans la casserole ou dans des bocaux. Une journée au four, et une autre si vous les transférez dans des bocaux pour les stériliser.
La aussi, il y'aura peu d'évaporation, si vous mettez des légumes contenant beaucoup d'eau comme les tomates, ce sera assez liquide.
 
 Les betteraves
Mettez vos betteraves rouges dans un petit récipient sans eau, ou emballé dans du papier alu. Une journée au four et la peau part toute seule.
 

Vous trouverez d'autres recettes sur le site cuisinesolaire.


Comments