La balle de riz

Parmi les isolants disponibles en Provence, il y a la balle de riz.

Il s'agit d'un sous-produit dérivé de la transformation des céréales. Elle est constituée par l'ensemble des bractées ou glumelles qui renferment le grain.

Le riz et la balle

Ce sous-produit agricole est présent en grande quantité en Camargue, il est utilisé pour divers usages notamment en tant que litière pour animaux.

Il est déjà utilisé en tant qu'isolant dans d'autres pays producteurs: en Italie, en Asie, en Amérique. C'est plus récent en France.

 Avantages  Inconvénients
Matériaux bio-sourcé.
Aucun adjuvants ni aucun produits nocifs pour l'homme et l'environnement.
Entièrement recyclable ou compostable en fin de vie.
Produit local en PACA.
Bon pouvoir isolant.
Isolant dense adapté au confort d'été.
Peu absorbant et riche en silice ce qui le rend relativement résistant à l'humidité. Ce qui permet d'avoir des parois perspirantes.
Produit en vrac qui peut se souffler (avec du matériel adapté).
Non comestible pour les rongeurs et les insectes.
Peu d'air disponible, ce qui lui donne un effet retardant en cas d'incendie.
Utilisation possible dans les enduits, les bétons etc...
Prix très faible.

La présence de grains résiduels impose de rajouter un peu de terre de diatomée (naturel !) pour lutter préventivement contre les charançons.
Pas de réseaux de distribution.
Conditionnement en vrac en grosse quantité.
(seul Le Village à Cavaillon peut vous en fournir en sacs manu portables).
Comme tout les isolants végétaux, il ne doit être en contact avec l'eau. Il doit être stocké à l’abri de la pluie, pendant le transport et en attendant sa mise en œuvre.





Hautes Alpes Rencontre avec l'entreprise Bonnefont Construction, des maisons écolos et économesen balle de riz


A la vue de toutes ces qualités, nous l'utilisons de plus en plus sur nos chantiers, notamment pour l'isolation de la toiture et des planchers.
L'utilisation de cette isolant dans des ERP (Établissements Recevant du Public) ne nous a jamais posé de problèmes de le part des bureaux de contrôle.

L'association le Village à Cavaillon à réalisé en 2014 un gros travail de caractérisation de ce matériau pour le faire reconnaître en tant qu'isolant dans le bâtiment.

De ce travail a émergé un site internet convivial dédié à la valorisation de la balle de riz dans le secteur du bâtiment, rassemblant toutes les informations techniques disponibles et les retours d'expériences de chantiers : www.ballederiz.fr

La balle de riz peut être déversée ou soufflée à la machine.
Les mesures de conductivité thermique faites en 2014 au CSTB donnent les résultats suivants :

·         Vrac non tassé (environ 120 kg/m3, combles perdus) : 0.049 + 10% de marge

·         Vrac tassé (environ 150 kg/m3, remplissage caissons) : 0.052 + 10% de marge

Parmi les autres caractéristiques présentées dans le site internet, on trouve : capacité thermique, réaction au feu, Odeur/émissions COV, Fongique, masse volumique, eau et vapeur d’eau, conductivité thermique, confort d’été, dureté/abrasion/corrosion, composition physico-chimique, tassement, termites, appétence, surface exposée, pertes de charges, angle de repos, acoustique, rongeurs/insectes/araignées, poussière, traitements phyto, ...

On trouve aussi des dossiers consacrés :
·       aux adobes, bétons, cendres, enduits terre utilisant la balle de riz comme granulat végétal.
·       aux différents types de conditionnement
·       aux essais de souffleuses
·       aux retours d'expériences des chantiers réalisés

Soufflage de la balle de riz


Vous connaissiez la balle de paille, vous connaissiez la balle de riz.
Voici la balle de balle de riz!


Comments