Les menuiseries



Les menuiserie sont un point cruciale dans la qualité d'une construction.
En plus d'apporter de la lumière dans le bâtiment, elles sont une source d'apport calorique en façade sud. C'est un atout en hiver, mais gare aux surchauffes l'été.
Mais ce sont surtout des surfaces très déperditives quand elles ne sont pas traversé par le soleil. C'est aussi une source de fuite d'air, d'infiltration d'eau et de pont phonique.
Il faut donc bien les choisir et surtout bien les poser.

Où et quelle surface de menuiserie dois-je mettre?


C'est la première question à se poser. La réponse est différente pour chaque face du bâtiment.
- Au sud: C'est la qu'il faudra en mettre le plus car c'est la qu'au aura le plus d'apport calorique en journée en hiver. Pour une maison isolé, il y'a un optimum, la surface des vitrage plein doit se situer autours de 16% de la surface de plancher. Pur une maison de 100m2, il faut environ 16m2 en façade sud. C'est déjà pas mal, et surtout en fonction de la technique de construction, il ne faudra pas ouvrir plus d'un certain pourcentage de surface du mur sud. Il faut aussi penser à laisser de la place pour les volets si il y'en a.
Point important, il faut prévoir de protéger les vitrage sud pour l'été à l'ail d'une casquette ou d'une pergola, sinon c'est l surchauffe assuré.
- Au nord: On limitera ua maximum la nombre et la taille des vitrage pour éviter les déperditions en hiver. Mais il en faut un peu pour pouvoir créer une ventilation nocturne du nord vers le sud pour la nuit en été. Des volets sont fortement recommandé au nord.
- A l'est et à l'ouest: Ici les ouvertures apportent peu de chaleur en hiver, et beaucoup de surchauffe en été. On évitera donc au maximum d'en mettre. Mais elles sont souvent nécessaire pour faire rentrer de la lumière et pour ventiler.
- Sur le toit: Éviter au maximum les fenêtres de toit qui sont source de surchauffe en été, et source de fuite. La aussi , pour certaines pièces on ne peut faire autrement.

Quelles menuiseries choisir?

La qualité de la menuiserie aura surtout un impact sur sa durée de vie, et surtout la durée de son étanchéité à l'air.
Éviter les menuiseries 1er prix un peu trop fines légères qui risquent de se déformer.
Mais l'investissement dans des menuiseries haute gamme ne vaut pas toujours le coup, sauf si vous visez un label basse consommation ou que vous êtes en climat très froid.
Utiliser des menuiseries de récupération de bonne qualités peut être une solution. C'est surtout la qualité des joints qu'ils faudra vérifier, en sachant que ça peut se changer.

Pour le matériaux, nous ne pouvons que vous conseiller le bois, pour des raisons écologiques et esthétiques, mais aussi parce que c'est le plus facile ajuster, on peut raboter une fenêtre en bois qui frotte, c'est plus difficile avec le PVC et l'aluminium.

Quel vitrage choisir?



C'est le vitrage qui est responsable pour l'essentiel de la performance de la fenêtre.
En fait le verre n'isole pas du tout, raison pour laquelle les simple vitrage sont si peu performant pour isoler.
Dans le double vitrage, c'est l'épaisseur du vide d'air qui isole. Plus il sera épais, mieux il isolera, toutefois à partir de 20 mm de la convection se crée et ça marche moins bien, raison pour laquelle on passe en suite en triple vitrage ou il y'a 2 vides d'air.

Mais attention plus il y'a de vitrage et moins les les Infra rouges passe, donc moins la chaleur passe. C'est donc gênant pour les vitrage au sud qui doivent aussi chauffer la bâtiment en journée en hiver.

En fonction des régions et des faces du bâtiment, on ne choisira pas forcement le même vitrage.
Un triple vitrage au nord est souvent pertinent, mais rarement au sud.
Par exemple en Provence, sur la façade sud, il y'a plus d'apport caloriques en hiver en journée que de pertes la nuit. Dans ce cas de figure, un simple vitrage avec de bon volet pour la nuit, peu s'avérer aussi efficace qu'un double vitrage.

Il y'a ensuite l’aspect sécurité, on doit parfois recourir à une couche de verre feuilleté pour éviter que le verre ne se brisent en cas de choc. C'est souvent le cas sur les Établissements Recevant du Public.

Il y'a aussi l'aspect sécurité antivol avec des verres plus difficile à casser.

Et le phonique?

Pour le phonique, c'est aussi la qualité de la menuiserie qui joue, mais surtout l'épaisseur du verre.
Chaque épaisseur de vitre arrête des fréquences de son différentes. Il faut donc avoir des vitrage d'épaisseur très différentes. 4mm et 10mm par exemple.
La aussi, il ne doit pas y avoir de fuite d'air, car le son passe pas l'air aussi.


Et les volets?


Les volets on plusieurs fonctions:
- Sécurisé en cas de vol.
- Occulter les fenêtre.
- Protéger du froid, en emprisonnant une lame d'air. Surtout pur la face nord.
- Protéger du chaud en évitant que le soleil ne tape directement sur le vitrage. Fortement recommandé en façade Est/Ouest et au sud si vous n'avez pas de protection solaire.

Pour les 2 derniers point ce sont les volets en bois qui seront les plus efficaces, puis le PVC et loin derrière les volets métallique car ils isolent très mal.



Il y'a différents type de volet:
- Les volet battants:  Les moins chères, les plus facile à réaliser à et à poser, et ceux qui tiennent le plus longtemps dans le temps.
- Les volets pliants: quand on manque de place.
- Les volets roulants: Plus pratique à l'usage, mais plus chère, compliqué à poser et source de pannes dans le temps.
- Les volets coulissant: Pratique, assez facile à poser. Un prix intermédiaire entre les deux. Par contre ils la lumière et l'air passe plus facilement sur les côtés.

En fonction du type de volet, il faudra prévoir des points de fixations dans le mur ou sur les tableaux. Il faut l'anticiper sur les bâtiments en paille, surtout avec des tableaux enduits.

Comment poser mes menuiseries?

C'est un point essentiel, car de la va dépendre non seulement l'étanchéité à l'air du bâtiment, mais surtout c'est un source de désordre important liée à des infiltrations d'eau.
Et surtout quand vous construisez le bâtiment, il va falloir anticiper la dimension des ouvertures très tôt, surtout en ossature bois.

Les appuis de fenêtres

C'est à cet endroit qu'il y'a le plus de risque de fuite d'eau, dans les angles en particuliers. Il faudra bien soigner le pose.
Il y'a plusieurs possibilités:
- Des appuis préfabriqués métalliques. A faire découper sur mesure. Plus chère mais facile à poser.
- Des appuis de fenêtre en bois. Dans ce cas il faut une pente de 20%. Attention ce n'est pas adapté sous tout les climats.
- Des appui préfabriqué en maçonnerie ou en pierre, que l'ont découpe à la bonne longueur. Il est plus difficile de réaliser l’étanchéité dans les angles.
- Des carreaux de terre cuite, collé sur un support adapté.
- Un appui maçonné coulé sur place avec un béton de chaux par exemple. Les moins chère à réaliser, ils s'adaptent à toutes les formes, mais demande un peu de savoir faire.
On peut faire des appuis de fenêtre en maçonnerie sur des ossatures bois, à condition d'avoir un support adapté.

Dans tout les cas, il est important de prévoir sur votre appui:
- Une pente d'au moins 10%.
- Un rejingot arrière sur lequel s’appuie la fenêtre.
- Un rejingot latéral qui évite les remonté d'eau sur les côtés.
- Un débord du mur avec une goutte d'eau pour évacuer l'eau sans que ça ne coule sur le mur.


Les tableaux

Il s'agit des parties du mur contre la menuiserie, dans l'épaisseur du mur.
Les tableaux extérieur devront résister à l'eau.

Plusieurs possibilités:
- En bardage, dans la continuité de celui du mur.
- En bois à l'aide d'un pré-cadre. Nous utilisons souvent des panneaux de 3 plis qui ne se déforme pas dans le temps.
- Métallique, en faisant découpé une tôle sur mesure.
- Enduit, à l'aide d'un support adapté et du bonne enduit.
 

 
   
 Appui de fenêtre en alu avec tableaux en bois
  Les tableau enduit permettent de faire des formes arrondies
 
   
 Appui de fenêtre et cadre métallique    Appui de fenêtre en zinc avec tableau et volets en bois
     


La pose de la menuiserie

C'est à cette étape que va se jouer une grande partie de la qualité de votre étanchéité à l'air.
  • Les produits:

Il existe différents produits pour cela:

 
 - Les mastic (PU, silicon etc). Pour les jours de quelques mm. Ils ont l'avantage de collé aussi en partie la menuiserie et d'assurer l'étanchéité à l'eau.
 
 - Les scotch spéciaux, qui assure la continuité avec un frein-vapeur, un pare-pluie, ou un enduit.

 
- Les joints compribandes, qui peuvent rattrapé des épaisseurs de quelques mm à plusieurs centimètre!

Attention, la mousse polyuréthane n'est pas tout efficace pour assurer l'étanchéité à l'air.
  • Le type de pose:

Il y'a principalement 2 types de pose:


  • La pose en applique:

La fenêtre vient plaquer contre une feuillure en maçonnerie ou une pièce de bois. En général est est pose en applique contre la structure côté intérieur, de manière à s'aligner sur la parement intérieur du mur. Cela permet d'ouvrir les fenêtre en grand.
  • La pose en tunnel:

            Ici la fenêtre est à l'intérieur du mur. Elle est:
                            - Soit visée sur les tableau au travers du cadre de la fenêtre.
                            - Soit fixée avec des équerre métallique.                                      
  • La pose en feuillure:

 C'est un mix entre les 2, la fenêtre est dans le mur mais vient s'appuyer (donc en applique) sur une feuillure, un pré-cadre, ou le tableau extérieur de l'ouverture.

Dans les 2 derniers cas, vous ne pouvez pas ouvrir la fenêtre en grand, elle dépassera du mur. Sur des murs larges avec des fenêtre peu large, ça n'est pas un problème. Dans le cas contraire, la fenêtre ouverte dépassera du mur à l'intérieur.
            Par contre, vous aurez un appui de fenêtre intérieur, qui donne un aspect ancien à la maison et permet d'entasser tout un tas de babioles, bibelots et autres machin qui prennent la poussière ou tombent par terre quand on ouvre la fenêtre

La fixation avec des équerres permet de déporté la fenêtre pour l'aligner sr le parement intérieur ou extérieur.

Comment faire pour que mes menuiseries ne me coûtent pas les yeux de la tête?

Le budget menuiserie constitue un poste important sur une maison, entre 5 000€ à 10 000€, et parfois bien plus.
Pour réduire il y'a plusieurs options:
- Mettez des baies fixes. Elles coûtent moins chère. On a pas besoin d'ouvrir toutes les fenêtres, il faut positionner des ouvrants de manière stratégique pour assurer une bonne ventilation, mais pas partout.
De plus , vous pouvez n'acheter que les vitrages et le poser sur l'ossature avec un cadre simple fait maison et/ou simplement des par-closes en bois ou en alu. Cela permet de faire facilement d'autres formes que le rectangle (triangle, trapèze, octogone, dodécagone). Seules les formes arrondies reste un peu complexe à faire en matière de pose et de finition.
- Utilisez des fenêtres d'occasion. On trouve des fenêtres d'occasion sur les sites de vente d'occasion en ligne. Si le cadre est en bonne état et qu'il s'agit d'un double vitrage, la performance thermique sera suffisante, surtout en façade sud ou on a pas besoin de forte isolation. N'oubliez pas que les vitrages c'est une petite partie de la surface total des mur. Mettez plutôt vos économie dans plus d'isolant dans les murs.


Cette baies fixes est posée sur un cadre fait maison. Y compris sur le mur capteur en partie basse.



Comments