Les souffleuses à isolant

Nous mettons à disposition ces précieuses informations gratuitement, elles sont le fruit de notre expérience et d'un long travail.

Les isolants écologiques du commerce:

La plupart des isolants en vrac peuvent se souffler: ouate de cellulose, fibre de bois...
Le soufflage des ces isolants ne posent pas de problème, il existe un grand nombre de machines faîtes pour cela qui fonctionnent très bien. On les trouvent à la location assez facilement.

Pour ceux pour qui il est compliqué de louer une souffleuse, sachez que vous pouvez bricoler une souffleuse vous même à l'aide d'un simple souffleur/aspirateur à feuille du commerce.
Ca n'a rien à voir avec les souffleuses à isolant, mais c'est une solution de dépannage qui est tout à fait valable, pour quelques dizaines d'euro! Le bon coin regorge de souffleurs à 10 ou 20€. Préférez les puissance de l'ordre de 2500 à 3000 w.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consultez la page du forum d'autoconstructeur qui en parle et nous a donné l'idée.

Et voici une vidéo d'un autoconstructeur qui l'utilise pour souffler de la ouate de cellulose.



Les autres isolants bruts en vrac:

On trouve ou l'on peut fabriquer de très bon isolants à partir de matières premières locale brut: chènevotte de chanvre, paille hachée, balle de céréale, roseau broyé etc..
Le soufflage des ces isolant à forte densité n'est pas évident, voici le résultat de nos expérimentations, avec principalement de la balle de riz.

Les souffleuses à ouate:

Elles ont tendances à bourrer dés que le tuyaux est trop long ou qu'il y a un peu de dénivelé. Et le débit est beaucoup moins important, de 1 à 3 m3 à l'heure.
Certaine fonctionnent à peu prés, il faut les essayer avant de se lancer.
Il faut privilégier les machines à forte puissance.

Les souffleuses bricolées:

La aussi un simple broyeur à feuille peut faire des miracles.
Le débit reste assez faible (1 à 2m3/heure), et ça à tendance à bourrer assez vite si on souffle dans un caisson et que l'on y enfonce le tuyau.
Pour des combles ou pour souffler à 1-2 mètre maxi dans un caisson ça peut faire l'affaire.
La aussi, préférez un souffleur puissant, proche de 3000w.
La forme de la sortie est importante, elle doit avoir le moins de déviation possible et pouvoir rentrer dans le tuyau.

       
  On rentre la machine dans une poubelle percée.
Ici on souffle un caisson dans un plancher. On fait des trous dans le plancher, et la sortie va directement dans le caisson.
   Même chose, mais on met un tuyau sur la sortie.
De la simple gaine électrique diamètre 95 suffit.
On peut aller jusqu'à 20m et 2 ou 3 m de dénivelé avec un pente douce.

Si le tuyau doit monter, il ne faut pas arrêter la souffleuse tant que tuyau n'est pas vide, sinon c'est le bourrage assuré.
Si ça bourre trop, il faut contrôler le débit en entré.


Pour les gros volumes:

Optez pour la souffleuse à granulé.
On se fait livrer l'isolant directement en poly-benne. Pour ce chantier il aura fallu une dizaine de bennes de 35m3.




La souffleuse branché sur l'hydraulique du camion.
Avec 25 m de tuyau et 4m de dénivelé, on arrive à environ 8m3 à l'heure.

Le tuyau a peu prés rigide (diamètre 145mm)

En vidéo:


Vous pouvez désormais louer une souffleuse à grain chez Archiballe dans la Drôme. Elle convient très bien à la balle de céréale.
Comments