Mur en coffrage perdu pour isolant en vrac

Nous mettons à disposition ces précieuses informations gratuitement, elles sont le fruit de notre expérience et d'un long travail.
 Avantages Inconvénients
Faible coût en matériaux.
Mise en œuvre rapide.
L'épaisseur peut être choisit.
Pour des murs extérieurs ou des cloisons.
Finition enduit terre ou chaux ou plâtre, voir même laissé brut.
Choix libre de l'isolant, en vrac.
Possibilité d'utiliser des isolants lourds.
S'adapte à beaucoup de type d'ossature.
Mise hors d'eau rapide.
 
Technique non encore pourvu d'un avis technique.
Non contreventant.









Comme pour le terre-paille il faut une ossature en bois espacé de 50 cm maximum.Voir moins pour des isolant en vrac un peu lourd.

Tout les types d'ossatures conviennent, mais l'ossature en triple nappes est la plus adaptée, car elle permet de mettre des bois à 45° à l'intérieur qui assurent le contreventement.

On peut utiliser cette technique pour doubler des murs existants, en intérieur ou en isolation thermique par l'extérieur (ITE).
Dans ce cas on fixe une structure bois espacé de 50cm sur le mur existant. De simples chevron (5x7 cm) peuvent faire l'affaire.
Mais au moins 15 à 20cm d’isolant constitue une isolation déjà performante.
   

 

   





On fixe ensuite un coffrage perdu de chaque côté : rouleau de canisse, paillon, paillasson... D'un côté jusqu'en haut, et du côté ou l'on versera le mélange, on fixe les canisses sur le premier mètre et on le déroulera au fur et mesure que l'on monte.  On verse l'isolant au fur et à mesure, tout les mètres.


   
 Pour fixer correctement les rouleaux , on les prends en sandwich entre un fil de fer galvanisé et l'ossature bois. Ce fil doit être tenu avec des agrafes, tout les 5 à 10 cm ou des clous repliés. Un enfoncement minimum de 30 mm dans le bois est recommandé.

L’agrafeuse pneumatique est fortement recommandée (agrafe de 40 à 50 mm min).

Les fibres végétales doivent être posé perpendiculairement à l'ossature, sinon elle se déforme sous la pression de l'isolant. Donc en général les rouleaux sont déroulé de bas en haut.
       

A l'endroit ou les rouleaux se touchent, le montant en bois doit être suffisamment large pour recevoir les fixations des 2 rouleaux (45 mm min).

Il y'a un risque fissure de l'enduit à cette endroit, il faudra ajouter une bande trame pour enduit, soit avant de poser l'enduit, dans l'idéal il faut la maroufler dans l'enduit.


 



On verse ensuite l'isolant en vrac dans l'ossature. Ici de la balle de riz

Les isolants en vrac peuvent être soufflés à la machine.




Précaution supplémentaire:

Avant de fixer les rouleaux, on peut agrafer un film respirant sur l'ossature. Il sera coincé entre l'ossature et le coffrage perdu.
Cela est utile si l'isolant avec lequel vous allez remplir le mur et très fluide et pourrais couler entre les lames de votre coffrage perdu. Par exemple de la balle de riz en isolant avec du canisse en coffrage perdu.
Cela apporte une sécurité, si vous n'enduisez pas de suite.
On pourra mettre :
- Côté extérieur: Une film pare-pluie respirant. Vôtre isolant est rapidement protégé de la pluie.
- Côté intérieur: un frein vapeur, un pare-poussère, du géotextile, un film en papier. N'importe quoi pourvu que ça respire.

Si vous souhaitez enduire de plâtre à l'intérieur, un frein vapeur est indispensable. Le plâtre n'assure pas le rôle de frein vapeur, contrairement aux enduite terre et chaux.

Autre type de coffrage perdu:
On peut remplacer les canisses par d'autres matériaux industriels qui sont aussi support d'enduit: plaque de fibre de bois rigide, fibragglo, grillage nergalto (attention cela transforme votre maison en cage de faradet, très mauvais pour les ondes) etc...
Ces produits sont en général plus chère et moins écologiques. Mais ils bénéficient d'avis technique.

Temps de réalisation: Pour la pose de canisse, environ de 20 à 40m2 par jour par personne.


Exemple de chantier:  Chantier Eygalière, chantier cuges les pins (en cours).

Pour aller plus loin:
Comments