Toiture végétale

Nous mettons à disposition ces précieuses informations gratuitement, elles sont le fruit de notre expérience et d'un long travail.
 Avantages  Inconvénients
- Rapidité d’exécution.
- Prix intéressant, en fonction de l'option choisie.
- Assez facile à réaliser.
- Rôle de climatiseur en été, et légèrement isolant en hivers.
- Retarde l'eau de pluie (effet positif contre les inondations).
- Très bonne intégration paysagère.
- Très bon bilan environnementale: peu d'énergie grise, présence de plantes, stockage de carbone...


- Plutôt adapté aux toiture en faible pente.
- Nécessité une charpente renforcée pour les toitures intensives.
- Légère entretien, voir important pour les toitures intensives.
- Parfois difficile à faire accepter en permis de construire.
- Produit d'étanchéité d'origine non naturelle (EPDM).
- Les eaux de pluie récupérées (seulement en cas de forte pluie) sont troubles.





Il y a 2 catégorie de toiture végétale:

-  Les toiture dites extensives: il y'a peu de substrat, elle font le même poids qu'une toiture traditionnelle, la végétation est composée de plantes grasses, elle nécessite peu d'entretien.
- Les toitures dites intensives: Le substrat est plus épais, elle peut recevoir des plantes moins résistantes à la sécheresse, elle nécessite d'être arrosées, elle sont beaucoup plus lourdes et nécessite un entretien régulier.

Nous optons systématiquement pour la 1er solution, car le gain qu'apporte un substrat plus important (meilleurs protection thermique en été, et un peu en hivers) ne justifie pas le surcoût de la construction (en général due à une structure qui doit être surdimensionnée).

Dans les cas, la technique d'étanchéité est la même.





Les précautions à prendre:

Une toiture végétale peut se poser aussi bien sur une dalle béton, que sur une dalle bois.
Pour les puristes, l’étanchéité de ce type de toiture est régie par le DTU 43-4 étanchéité toiture.

La réalisation d'une tel toiture demande de faire attention:
- Bien dimensionner la structure porteuse, comme pour toute toiture.
- La toiture doit-être légèrement incliné, nous  recommandons au moins 3% de pente.
- Ajouter un isolant sous la toiture (écologique bien évidemment), elle ne suffit pas à isoler correctement un bâtiment en hivers.
- Le revêtement étant étanche à l'eau et à la vapeur d'eau, il faut ménager une ventilation sur l'isolant pour qu'il respire. La réalisation de "toiture chaude" (sans lame d'air ventilée) est possible, mais demande quelques précautions..
- La pose de l'étanchéité doit se faire dans les règles de l'art. En particulier le percement de cette toiture.
- Il faut une sortie d'évacuation des eaux pluviales (même 2 selon de DTU).
- Il faut un drain en périphérie du substrat.
- Les eaux de pluies sont un peu trouble, s'il elle ne sont pas évacuer par une gouttière, elle peuvent salir le mur.

Toiture chaude ou toiture froide?

On parle de toiture froide quand la toiture n'est pas isolé sous l'étanchéité. Par exemple quand il y a un vide d'air ventilé entre l'isolant et l'étanchéité.
C'est le cas présenté ici. C'est la solution la plus sécurisante, car on est certain que notre isolant va bien respirer et qu'il n’y aura pas de condensation sous l'étanchéité. Mais on perd un peu des avantages thermique de la végétalisation.

On parle de toiture chaude, quand l'étanchéité est posé directement sur l'isolant.
Dans ce cas, l'isolant doit être résistant à l'humidité (liège ou synthétique), et protégé par un pare-vapeur adapté en dessous.
Il est possible d'utiliser des isolants naturels autre que le liège, en utilisant un frein-vapeur hygroréglable. Mais cela demande une étude spécifique par un bureau d'étude thermique. C'est un peu technique.
Ce n'est pas une solution que nous recommandons. Mais elle est parfois la seule en rénovation d'une toiture plate en béton par exemple.

Vous trouverez des vidéos de ces 2 cas de figures en bas de cette page.
 


Les différentes couches en toiture froide:

Exemple étanchéité toiture en EPDM (chantier CCPLD à Cavaillon)

Voici en générale la composition des différentes couches de la toiture, du haut vers le bas:

 Couche  Matériaux utilisé
 Epaisseur Remarque
 Végétaux - Plantes grasses trouvé sur les toitures ou les rochers environnant.
- Botte de paille (plus lourd).

 Quelques cm
 
 Substrat  Terre ou mélange terre/pouzollane/broyat végétale pour l'alléger

 5 à 10 cm
 C'est la partie lourde de la toiture
 Film géotextile  Film géotextile  1 mm
 
 Drain  Pouzollane
 3 à 5 cm
 
 Film géotextile  Film géotextile  1 mm
 Pour protéger l'EPDM
Film d'étanchéité  Bâche EPDM commandé sur mesure
 1,5 mm
 La bâche est collé à la colle néoprène et/ou acrylique
 Support  OSB  12 à 22 mm
 A dimensionner selon les charges d'exploitations et l'écartement des solives.
 Vide d'air (optionnel, mais recommandé).
 Liteaux en bois fixés sur les solives
 25 à 45 mm
 Une grille de ventilation doit être fixé au Nord et au Sud pour assurer le passage de l'air dans cette espace.
 Pare-Pluie  Filme pare-pluie respirant (sd <0.02)
 1 mm
 Il assure une double étanchéité, et doit s'évacuer à l'extérieur des murs.
 Ossature + isolant
 Bois (Douglas non traité en général) + isolant végétale en vrac (Chanvre du Luberon, balle de riz de camargue, paille de lavande broyée...).
 10 à 40 cm
 
 Frein vapeur
 Film avec un sd 5 fois plus grand que le pare-pluie. Ou hygroréglable.
 1 mm
Indispensable.
Bien veiller à l'étanchéité à l'air.
 Parement intérieur avec éventuellement vide technique.
 Fermacell, Placo, OSB etc...
 9 à 13 mm
 Préféré un parement respirant.
Vide technique pour passer les gaines électriques.

 

Végétalisation avec des plantes grasses
  Végétalisation en bottes de paille
     
 Une grande gamme de végétaux résistants à la sécheresse est utilisables .
Son rôle de climatiseur n'est efficace que tant que le substrat est humide. On peut prévoir un légère arrosage durant l'été. Des eaux grises peu chargées peuvent convenir.
   Plus simple est rapide à réaliser, elle est aussi plus lourde.

Les bottes de paille finissent par se décomposer et laisse place à un substrat épais sur lequel pousse naturellement des plantes.
Attention la 1er année à mouiller les bottes en cas de climat sec, car elle reste un matériaux combustible.


L’étanchéité:
Nous vous conseillons l'utilisation de membrane EPDM. C'est un peu comme de la chambre à air. On l'achéte à la taille de la toiture, ce qui évite d'avoir à faire des joins (qui doivent se faire par soudure à chaud, ou à froid  avec des jonctions spéciales).
Mais attention il y'a différentes qualités. Elle doit être traité anti-UV, et recevoir un traitement spéciale antiracinaire et pour que la colle adhère. Sont épaisseur doit être d'au moins 1,2mm. Éviter l'EPDM pour bassin, moins chère mais de moindre qualité.

Il existe toutes sortie d’accessoires pour les angles, les remontés sur les bords, les sorties de toiture et évacuation d'eau.

La colle est à base de néoprène. C'est une colle contacte, qui demande un double encollage, un certain coup de main et de respirer des solvants pendant la pose! (le port d'un masque est fortement recommandé).
Il existe désormais une colle acrylique, sans solvant et à prise lente. Beaucoup plus facile à utiliser, elle est incontournable pour les grandes surfaces. Toutefois elle colle moins fort, il faudra quand même utiliser de la colle de néoprène sur les bords.


Les largeurs possibles de la bâche EPDM sont les suivantes:    4.57 m - 6.10 m - 7.62 m - 9.15 m - 12.20 m - 15.25 m  . La longueur n'est pas limitée.
N'oublier pas de comptabilisé les remontés sur les acrotères.

Il existe aussi une membrane TPO, mais nous ne l'avons pas essayé.

Nous déconseillons, les revêtements à base de bitume. Moins fiables, plus délicat à poser et source de pollution des eaux de pluie.

L’acrotère:

C'est la périphérie du toit qui dépasse.
On réalise un acrotère de faible épaisseur, qui fait la taille du substrat (<10 cm), de façon à ce que les plantes puissent être visible du sol, et que certaines espèces puissent pendre sur le rebord. Le DTU impose 15 cm minimum.

Il est fait d'un simple chevron fixé sur la dalle bois.
L'EPDM le recouvre ensuite, cette opération nécessite un double encollage et une découpe particulière dans les angles.
Une couvertine est ensuite posé sur cette acrotère pour finir proprement et cacher l'EPDM à cette endroit. Elle peut être en zinc ou en bac acier ou en plastique.
Les évacuations sont faites dans le même matériaux.



Toitures en pente:

La toiture végétal est adapté à des toitures plates, mais peut se faire sur des toitures en pente. Il n'y a pas vraiment de limite puis que l'on fait aussi des murs végétalisés.
Concrètement à partir de 18% , il faut commencer réfléchir à un système complémentaire pour accrocher le substrat.
Cela va de la simple toile de jute pour de faibles pente, à des systèmes plus complexe, des exemples dans ce document.


Les vidéos de pose de l'EPDM


Pose de l'EPDM en toiture froide: Partie 1

Pose EPSM Toiture froide partie 1


Pose de l'EPDM en toiture froide: Partie 2

Pose EPDM toiture froide partie 2



Pose de l'EPDM en toiture chaude: Partie 1
La pose du frein vapeur et de l'isolant , pas écologique du tout.
On peut mettre du liège à la place.

Pose de l'EPDM en toiture chaude partie 1





Pose de l'EPDM en toiture chaude: Partie 2

Pose de l'EPDM en toiture chaude partie 2.















Ċ
apte formation,
5 juin 2015 à 06:43
Comments