Maison en paille Cuges les pins 2015



Date du chantier:   2015

Lieu:  Cuges les Pins (13)

Maître d'ouvrage: Particulier autoconstructeur

Surface: 70 m2 intérieur.


Type d'intervention APTE:  Accompagnement sur les techniques constructives, encadrement d'un chantier participatif de bénévoles


Durée du chantier: 9 semaines


Le projet:

Il s'agit d'une maison en ossature bois, isolé en botte de paille, posées debout.

Les fondations, la structure, la toiture et le remplissage en botte de paille a été fait par entreprise.

 
   
   
  La pose de la toiture   La pose des bottes.
   Le DWD

Les fondations et le soubassement sont en béton et en parpaing.

L'ossature bois est en douglas, contre-venté par l’extérieur par des panneaux de DWD.

La toiture est en tuile, isolé en ouate de cellulose.


Les travaux réalisés par le chantier participatif

Enduit extérieur: Chaux/paille/sable sur canisse.

 
   
   
 Le canisse agrafé
   La façade sud en train d'être enduite
   La façade nord en train d'être enduite

Nous avons choisit un enduit chaux, qui résiste mieux qu'un enduit terre aux intempéries.

Le DWD ne peut être enduit directement, il lui faut un support d'enduit. Nous avons choisit d'agrafer du canisse sur l'ossature au travers du DWD, Sur le même principe que cette technique.

Nous n'avons pas prévu de lame d'air entre le canisse et le DWD, mais c'est recommandé dans des climats plus humides.

Il faut prévoir des trames dans les angles des murs et des fenêtre, ainsi qu'on croisement des fenêtre.

Pour l'enduit nous avons choisit un enduit à la chaux NHL2, cette enduit est suffisamment souple pour ne pas fissurer en cas de légère déformation de l'ossature bois. Nous y avons ajouté un peu de paille hachée pour fibrer l'enduit, et réduire le risque de fissure due à un séchage trop rapide.

L'enduit est posé en 2 passes d'un peu moins de 1 cm chacune, dans la même journée, ou sur 2 jours pour les grandes façade.

Il est lissé , puis badigeonné 2 ou 3 fois à mezo-fresco. Une autre couche de badigeon teinté sera passée quand toutes façades seront finit, pour donner une couleur homogène et un peu moins blanc à l'enduit.

Cette technique de pose de l'enduit permet de réaliser la façade sur quelques jours, et de ne monter l’échafaudage qu'une fois. On fait les façade les une après les autres.

Nous avons fait les façade nord et sud durant l'été, car elle sont moins exposé au soleil (il faut tout de même asperger le mur souvent une fois l'enduit fait). Nous avons attendu l'automne pour faire les façade est et ouest qui chauffent trop en été, l'enduit risque de ne pas durcir correctement.


 
   
 Avant les enduits
   Façade enduite


Enduit intérieur: terre/paille

 
   
   
 Les bénévoles à l'ouvrage
   Un mur en paille fraîchement enduit
   Une cloison enduite.

La terre très argileuse des fondations s'est avéré convenir parfaitement aux enduit terres.

L'enduit sera mis directement sur les bottes de pailles qui sont apparentes en intérieur. Il jouera le rôle de frein-vapeur, et apportera de l'inertie aux bâtiment qui en manque beaucoup. Le confort d'hivers et surtout d'été en sera fortement amélioré. Il régulera aussi l'humidité intérieur.

L'enduit est posé en 3 ou 4 couches:

- Le gobetti qui assure l'accroche de l'enduit. Il est composé dune barbotine de terre pure.

- Le renformis: un mélange de paille et de barbotine. Il bouche les trous et redresse le mur.

- La couche de finitions composé de: 1 volumes de terre / 3 à 4 volume de sable / 1 volume de paille hachée.  En 1 ou 2 passe tamisé ou non.

Suite au choix de l'autoconstructeur, la finition est lissé , mais il serait plus facile de la frotassé à l'éponge.

La couche d'enduit fait entre 2,5 et 5 cm en fonction des endroits.


Cloisons:

2 techniques sont réalisées pour les cloisons:

   
   
   Du terre paille.    Du chocapic.

L'objectif est double:

- Réaliser des cloisons avec une bonne isolation phonique.

- Mettre le plus possible de terre, pour ajouter encore de l'inertie dans la maison.


Le terre paille est très adapté, mais aussi très long à réaliser. Il a été utilisé uniquement sur un petit bout de cloison à titre d'exemple pour les bénévoles.


Pour le reste nous avons choisit de continuer sur notre lancé, en agrafant du canisse sur l'ossature des cloisons, puis en remplissant avec du chocapic,  un mélange de balle de riz et de terre.
Cette méthode est rapide à réaliser, et le séchage est plus rapide que du terre paille. On peut enduire les cloisons plus rapidement.


Nous avons tout de même utilisé une mélange de terre paille pour pouvoir remplir le haut des cloisons,


 
https://drive.google.com/open?id=0BwXFvkC8aMLTRHA5SURQWk5keTQ
 video remplissage en haut du mur


A venir:

Les enduits sur les cloisons: terre  et chaux.

Les stuc de chaux dans la cuisine et la salle de bain.

Les tableaux des fenêtres.










Comments