Briques de Terre Compressées

Nous mettons à disposition ces précieuses informations gratuitement, elles sont le fruit de notre expérience et d'un long travail.


Caractéristiques techniques


La BTC est une brique fabriquée à partir de terre crue compressé fortement. Elle est parfois adjuvantée de ciment pour la stabiliser.
Voici ses principales caractéristiques.

1.
Matériau porteur : la brique de terre compressée est un matériau de construction à part entière. Sa résistance à l’écrasement est très performante (de 60 à 120 kg au cm²).

   

2. Régulateur thermique et hygrométrique : la brique de terre compressée possède une incomparable inertie. Son déphasage thermique de 8 à 12h permet le maintien d'une température constante dans la maison, ainsi qu'un taux d'humidité régulé. Murs capteurs-accumulateurs, murs Trombe, poêles de masse... les maisons en terre sont des maisons à basse consommation d’énergie, adaptées aux nouvelles normes BBC (Bâtiment Basse Consommation) prévues pour 2012 et Bepos (Bâtiment à Energie Positive) pour 2020.

 

3. Sain et naturel : une maison en terre est une maison qui «respire » et garantit un confort optimal pour ses occupants.

 

4. Ecologique et recyclable : que ce soit dans sa phase de fabrication (pas de cuisson), ou de mise en œuvre (simple mortier de sable et de chaux), la BTC est extrêmement faible consommatrice d’énergie.

 

5. La brique de terre absorbe le bruit, les ondes magnétiques et les odeurs.

 

6. Finition lisse, contact souple et chaleureux  : la brique de terre peut être laissée apparente en intérieur.

7. Parasismique : la brique de terre est "élastique" (ductile) et se déforme en compression et cisaillement. Associée à un matériau résistant à la tension (le bois par exemple) elle donne des résultats très probants. 

 

8. Richesse architecturale de formes, de lignes, de textures et de lumières. De nombreuses possibilités s'offrent à vous pour personnaliser votre maison.


9. Ses dimensions standards: On les trouves souvent de 9,5cm x 14,5cm x 30 cm pour environ 8 kilos.

Mais il existe des briques de parement moins épaisse, jusqu'à 5 cm.


Ou l'utiliser

Vu son coût d'achat ou son temps de fabrication est de pose, il n'est pas judicieux de réaliser tout un bâtiment en BTC, hormis un bâtiment de petite taille. De plus, sa qualité d'isolation son médiocre.

Par contre, elle possède une forte inertie, d'un point de vue thermique on doit l'utiliser pour stocker la chaleur, ou la fraîcheur pour l'été. En particulier dans les bâtiments légers comme les bâtiments en ossature bois.
Il faut la placer à l'intérieur de l'enveloppe isolante du bâtiment:
- Dans les cloisons par exemple. On bénéficiera en plus de ses qualités d'isolation phonique.
- Autours de la source de chaleur: poêle à bois, prés des baies vitrés sud...
- Sous forme de mur trombe ou de mur capteur (photo ci-contre).

Ou partout ailleurs pour son côté esthétique!







Les étapes de la fabrication et de la pose


 Les presses: automatique, semi automatique et manuelle
Malaxage
 

sortie de la presse
 
 
séchage

Stockage
Test de résistance mécanique  
 
Pose
Aspect fini

 



Précaution pour la pose.

Il faut prendre quelques précautions:
- De bonnes bottes...: Comme tout les matériaux hygroscopique, le sous-bassement doit comporter une rupture de capillarité afin d'éviter les remontés d'humidité par le sol.
- .. et un bon chapeau!:  Pour des murs extérieur, il doit y avoir un débord de toit qui empêche l'eau de ruisseler et de rejaillir sur le mur.
- Attention au poids!: C'est très lourd, vérifier que le sol peut supporter le poids, en particulier pour les planchers d'étage.
- Le mortier: Un mortier de chaux ou de terre (ou les 2 mélangés) fait l'affaire. N'utilisez surtout pas de mortier de ciment seul, il est trop rigide et c'est la brique qui cassera en cas de déformation du mur. Les joins sont généralement assez épais, environ 1cm.

Composition du mortier
 Voici plusieurs dosages possibles:

Mortier de chaux: 1 volumes chaux NHL2 ou 3,5 pour 3 volumes de sables (la taille maximum des grains doit faire entre 1/2 et 1/3 de l'épaisseur des joins désirés).
Le mortier de chaux est très blanc. On peut colorer ce mortier avec des ocres, ou un peu de terre coloré. Si la proportion de terre dépasse 10% du volume, il faudra commencé à réduire la quantités de chaux.

Mortier de terre:
La ça dépend de la terre, pour une terre très argileuse, on peut envisager les même dosage qu'avec la chaux, en remplaçant la chaux par la terre.
Si les BTC sont stabilisé, il vaut mieux stabilisé aussi le mortier de terre, avec environ 7% de chaux ou de ciment blanc.

Joints ou pas joints?

Le plus simple est de faire déborder le mortier de pose et de passer avec un fer à joints.
Mais si vous souhaiter une couleur soutenu pour les joins, donc colorer le mortier, pour économiser des ocres, vous pouvez faire les joins avec un autre mortier que vous colorez.
Dans ce cas, on ne charge pas trop en mortier de pose pour laisser la place jointer les briques. Pour les joints, on prend un sable plus fin, du 0/2 en général, les joints auront donc un aspect plus lisse.

Attention, si il y a de la chaux dans le mortier ou des ocres, travailler proprement car vous risquer de faire des traces sur les briques.

Ou la trouver?


Vous pouvez la fabriquer sur place à condition d'avoir une machine adaptée. Elles peuvent se louer.

Nous nous fournissons auprès de l'association Le Village à Cavaillon  :  http://associationlevillage.fr




Pour aller plus loin:

- Les guides de mise en œuvre sur le site du Parc Naturel Régional du Luberon
- En vidéo:

 

Pour aller encore plus loin

L'association le village met à disposition tous ses documents sur le sujet.

Vous pouvez visionner et télécharger des photos, vidéos, notes techniques, rapports d’essais, retour d’expérience, … simplement en cliquant ici.




Comments