Stuc de chaux

Ces informations sont précieuses. Elles sont le fruit de notre expérience et d'un long travail.
Nous les mettons à disposition gratuitement. Afin que cela perdure, soutenez nous simplement
en adhérant ou en faisant un don.

Voici une recette de finition satiné et lavable à base de de chaux aérienne.

- Le support:

Cette solution est beaucoup plus facile à réaliser sur un support droit.

Sur un support respirant du type: enduit terre, enduit chaux, fermacell l'enduit peut se passer directement. Il faut bien humidifier le support la veille et être assez rapide.

Ou passer une sous-couche acrylique pour réduire la porosité du support.

Si le support est trop lisse ou sur un support fermé du type: enduit ciment. Ou sur un support trop lisse : plâtre, placo (et aussi trop poreux du coup). Il faut prévoir une couche d'accroche granité.

 

- Composition de l'enduit:

C'est un enduit en 2 voir 3 passes. L'enduit est constitué d'un mélange de 50% de chaux aérienne et 50% de poudre de marbre.

On utilisera en première couche plutôt une poudre de marbre grossière (350/650), la couche fait moins de 2 mn, soit une consommation de moins de 2 litre par M2. En 2ème couche une poudre de marbre plus fine (0/350), qui fera moins d'1 mn, soit 1 litre / M2.

Si le support est très droit, 2 couches avec de la poudres de marbres fines feront l'affaire.

Pour le mélange, il faut utiliser un malaxeur, monté sur une perceuse par exemple. Il faut d'abord mettre de l'eau,

P1010331--640x480-.JPG

puis la chaux et la poudre de marbre au fur et à mesure tout en malaxant. La consistance finale doit avoir celle d'une crème fraîche un peu épaisse. 

Il faut réaliser le mélange au moins la veille. Si il est à l’abri de l'air il peut se conserver des siècles.

Pour ralentir la prise et assurer une meilleure prise sur le support on peut utiliser un mélange spéciale Prédose ST. Il contient des fixateurs (caséine, latex) et un rétenteur d'eau (hémicellulose). C'est préférable quand on débute.

  - L'application:

Elle se fait à l'aide d'un platoir plastique ou métallique mais si possible à bout rond. Le platoir métallique est mieux mais peut laisser des traces d'oxydation si on lisse trop fort.

 

 

Il faut appliquer l'enduit tout en douceur sans trop appuyer de manière homogène. Puis quand l'enduit à un peu tirer (ça dépend de la capacité d'absorption du mur, de la température..), ça peut être très rapide ou prendre 1 à 2h, il faut lisser l'enduit pour faire disparaître les traces de lisseuse.

C'est surtout pour la deuxième couche qu'il faut être le plus minutieux.

Ensuite quand les deux couches sont finis et que la dernière a correctement tirée, on peut ajouter une couche de savon noir dilué dans de l'eau. On la passe au pinceau et on lisse avec le platoir. Cela donne un aspect satiné à l'enduit et le rend lavable.

On peut lissé avec un galet coupé en deux, comme pour le tadelakt.

Les lisseuses japonaises offrent aussi un bon résultat.

On peut ensuite huiler ou cirer cet enduit pour le rendre plus lisse et plus étanche.

Une cire saponifié puis lustré énergiquement au chiffon doux offre un résultat très brillant.

 

- La couleur:

Pour la couleur, il faut l'ajouter dans l'enduit.

On utilise des ocres ou des oxydes. Attention tous les oxydes ne sont pas compatibles avec la chaux.

On ajoute le pigment dans le mélange, avec un maximum de 10% pour les oxydes et 20% pour les ocres.

Attention, la chaux est capricieuse avec la couleur, dans tous les cas, et on le dira jamais assez: FAITES DES ESSAIS!!

- Le stuc d'argile:

Le stuc d'argile est plus facile à faire car il prend beaucoup plus lentement, et peu même se travailler le lendemain si on le remouille.

Il permet aussi de mieux faire ressortir la couleur du pigment, et d'avoir des couleurs plus vives.

Par contre il n'est pas étanche à l'eau, et doit être obligatoirement huilé ou ciré pour le durcir.

Pour réaliser un stuc d'argile, il suffit de remplacer la chaux par de l'argile très fine en poudre. On la trouve auprès des fournisseurs d'argile pour potier.

Le reste du procédé est le même.

On peut aussi faire un mélange chaux/argile.

- Et le Tadelakt?

C'est un peu la même chose, sauf qu'on utilise uniquement une chaux qui vient de Marakech et qui contient des incuits, qui vont faire fissurer le tadelakt. Ça lui donne un aspect un peu différent, avec des petites craquelures. Il faut donc resserrer ces fissures pendant plusieurs jours.

La chaux coûte plus chère et vient de loin et c'est plus de boulots. A vous de voir.

Comments