Enduits sur botte de paille

Cette page vous présente les grandes lignes pour réaliser un enduit sur botte de paille.

Au préalable il est préférable :

Cette page est d'ailleurs surtout faite pour résumer les dosages présentés lors des formations Propaille ou nous intervenons.

Les dosages indiqués sur cette page sont donnés à titre indicatif, des essais doivent être réalisés au préalable. En particulier pour l'enduit terre, ce sont des dosages pour une terre très argileuse.

Choix du type d'enduit:

2 enduits sont conformes aux règles professionnelles de la construction en paille:

  • l'enduit terre.

  • l'enduit chaux.

Toutefois l'enduit plâtre fonctionne à l'intérieur, à condition de s'être assuré de la bonne adéquation en terme de migration de vapeur d'eau avec le parement extérieur. Condition qui doit aussi être vérifiée avec les autres enduits. Mais pour faire simple, la paroi doit presque toujours être autant respirante à l'extérieur qu'à l'intérieur, voir jusqu'à 5 fois plus respirante dans certains cas.

Si vous ne comprenez rien à ce que je viens de dire: faîtes une formation Propaille ou consulter les règles professionnelles de la construction en paille!

Voici un comparatif des avantages et inconvénients des 2 enduits:

Enduit terre

Avantages:

  • Si la terre est locale, le plus écologique.

  • Souvent le plus économique.

  • Le plus facile à réaliser , prise très lente.

  • Régule très bien la vapeur d'eau.

  • Entièrement réversible et recyclable.

  • Très agréable à poser, colle bien.

  • Apporte une meilleure inertie, intéressant pour le confort d'été.

Inconvénients:

  • Sensible à l'eau liquide.

  • Séchage qui peut être très long. Risque de moisissures, ce qui présente rarement un problème hormis esthétique pour la finition.

  • Demande à faire des essais de formulation préalables.

Enduit chaux

Avantages:

  • Matériau industriel , facile à trouver.

  • Dosage préconisé par le fabriquant, c'est marqué sur le sac!

  • Résiste à l'eau!

  • Il est souvent plus facile de trouver un artisan qui utilise de la chaux que de la terre.


Inconvénients:

  • Très énergivore à la fabrication.

  • Plus cher.

  • Prise qui peut être rapide, pas facile quand on débute.

  • Demande des conditions climatiques idéal: entre 5 et 25 °C dans l'idéale. N'aime pas le séchage trop rapide.

  • Agressif pour la peau, à travailler avec des gants.

Notre avis sur la question:

  • En extérieur , il est difficile de faire autrement que des enduits chaux, voir des enduits terre stabilisés chaux.

  • En intérieur, si vous avez de la terre localement, préférez l'enduit terre.

Les étapes:

Voici donc les différentes étapes pour réaliser un enduit terre sur botte de paille:

Préparation du support:

Les bottes doivent être correctement posées sans vide d'air entre les bottes. Ceux-ci doivent être rebouchés au maximum avec de la paille sèche (les poupées).

Le mur peut être passé à la débroussailleuse ou au taille haie pour le redresser. Plus ou moins facile si les ficelles sont visibles ou non.

Boucher les trous:

Un mur en paille est rarement plan.

Les gros trous doivent d'abord être rebouchés avec du renformis, c'est à dire un mélange avec un liant et beaucoup de fibres.

Exemple de dosage pour du renformis:

  • Renformis en terre: 1 volume de terre argileuse tamisée + 1 à 2 volumes de paille hachée.

  • Renformis à la chaux: 1 volume de chaux (plutôt hydraulique) + 1 à 1,5 volumes de paille hachée.

On peut remplacer une partie de la paille par un peu sable, pour certaines terres ça aide un peu à avoir un mélange plus équilibré.

Passer le gobetis:

Le gobetis est une couche fine préalable qui vient préparer la botte à recevoir un enduit.

  • Gobetis en terre: Terre argileuse + eau. Doit être assez onctueux pour une pose à la main. Plus liquide pour une pose à la machine.

Il ne faut pas en mettre trop (on doit encore voir les brins de paille qui dépassent) et bien le faire pénétrer dans la botte.

La couche fait environ 5mm, comptez 5 litres/m2.

Il est préférable d’enchaîner tout de suite sur le corps d'enduit qui collera mieux.

  • Gobetis chaux: Il se fait en 2 passes. La 1ére est composée de chaux et d'eau. Il est posé comme le gobetis terre.

La 2ème se fait au moins 48h00 après. Elle ressemble à un gobetis chaux classique et peut comporter du sable: 1 volume de chaux pour 1 volume de sable. Il est projeté à la truelle ou à la machine. Cette passe fait aussi 5mm.

Il faut aussi appliquer du gobetis juste avant de poser le renformis, sinon ça colle mal.

Si le corps d'enduit est prévu longtemps après la pose des bottes, il est préférable de faire le gobetis rapidement pour offrir une protection au feu et à l'eau de la botte.

De même si vous avec un parement avec des plaques (placo, fermacell, lambris...) avec un vide technique. Il est préférable d'avoir passé au moins une couche de gobetis sur la paille pour faire un coupe-feu .

Le corps d'enduit et la finition:

A partir de là, on part sur un corps d'enduit classique à la terre ou la chaux. Idem pour la finition.

Consultez nos pages sur le sujet:

Trames ou fibres?

La trame ou la fibre dans l'enduit permet de limiter la fissuration de l'enduit, en particulier au niveau des points singuliers: changement de matériaux, angles des murs, contours des ouvertures etc...

On ajoute systématiquement de la fibre à l'enduit terre, car il a souvent beaucoup de retrait et fissure facilement. Plus on met de fibre, moins ça fissurera et plus le dosage sera chargé en terre.

Par exemple, on aura des dosages autour de 1 volume de terre pour 1 à 2 volume de paille, alors qu'avec du sable on sera plus souvent sur du 1 terre pour 3 à 4 de sables.

En sachant qu'on utilise souvent un peu des 2: sable et paille hachée, ce qui donne des dosages autours de : 1 terre + 1 Paille hachée + 1 sable.

Il est tout de même préférable d'utiliser en plus de la trame dans les endroits singuliers, même si il y'a de la fibre dans l'enduit.

Pour les enduits extérieurs à la chaux, on ne peut pas utiliser trop de fibre, en tout cas sur les dernières couches d'enduit, car elles se dégraderaient avec la pluie. On a donc plus facilement tendance à tramer entièrement l'enduit, une fois le mur redressé.


Attention, la trame n'est pas un support d'enduit! Elle est marouflée dans l'enduit frais.

Si on veut créer de l'accroche sur un support trop lisse ou non adapté à l'enduit, comme du bois, autours des fenêtres par exemple. On viendra fixer un matériau² support d'enduit:

  • Fibre de bois dense.

  • Liège.

  • Fibragglo.

  • Nergalto.

  • Canisse.

  • Paillasson de roseau.

  • Paillon de roseau.

  • Terre-paille banché etc...